assurance rongeur https://www.assurance-mutuelle-petitrongeur.com assurance et mutuelle pour rongeur Tue, 26 Mar 2013 14:42:54 +0000 fr-FR hourly 1 https://wordpress.org/?v=5.2.4 L’habitat du rongeur https://www.assurance-mutuelle-petitrongeur.com/lhabitat-du-rongeur.php https://www.assurance-mutuelle-petitrongeur.com/lhabitat-du-rongeur.php#respond Tue, 26 Mar 2013 14:42:54 +0000 http://www.assurance-mutuelle-petitrongeur.com/?p=78 (Lire la suite...)]]> L’habitat du rongeur doit être le plus agréable et confortable possible, l’animal y passera la grande majorité de sa vie, lui assurer un cocon des plus douillets est indispensable !

Malgré la taille parfois modeste du rongeur celui-ci apprécie beaucoup les cages de bonnes dimensions, ne pas prévoir trop petit est essentiel pour que l’animal puisse s’épanouir correctement. Il ne faut pas hésiter à se procurer une cage, même un peu trop grande, le rongeur s’y habituera rapidement.

Il faut aussi veiller à clairement séparer la litière et son espace de jeu (par exemple la roue) de son lieu de repos, d’où la nécessité d’une cage d’une taille conséquente ! Dans le cas où les animaux vivent en couple, attention à bien se renseigner si ceux-ci apprécient la vie en communauté, auquel cas un espace plus grand est à prévoir absolument.

Quelques accessoires qui plaisent aux rongeurs

Tout d’abord, la traditionnelle roue est indispensable ! Les rongeurs aiment s’y distraire et l’activité physique ainsi procurée permet d’éviter que celui-ci ne prenne trop de poids, les rongeurs grossissent en effet très vite en captivité.
Un entretien de la cage est aussi nécessaire très régulièrement pour la bonne hygiène du rongeur, pour boire celui-ci apprécie une buvette qui se présente comme un biberon qui s’adapte directement à la cage. Il ne faut pas hésiter non plus à sortir de temps à autre le rongeur de sa cage, il appréciera pouvoir partir à la découverte d’un autre environnement, mais toujours sous haute surveillance pour éviter tout accident !

]]>
https://www.assurance-mutuelle-petitrongeur.com/lhabitat-du-rongeur.php/feed 0
une meilleure protection en étant élevé par la communauté https://www.assurance-mutuelle-petitrongeur.com/une-meilleure-protection-en-etant-eleve-par-la-communaute.php https://www.assurance-mutuelle-petitrongeur.com/une-meilleure-protection-en-etant-eleve-par-la-communaute.php#respond Mon, 21 Jan 2013 10:29:08 +0000 http://www.assurance-mutuelle-petitrongeur.com/?p=74 (Lire la suite...)]]> Une des particularités du rongeur, c’est que pour la plupart des cas, les petits sont élevés par l’ensemble des femelles de la communauté. Ainsi, un petit ne va pas être élevé uniquement par sa mère, mais par toutes les femelles.

Or, cela aiderait à renforcer son système immunitaire.

Une véritable communauté

Il a donc été étudié que chez certains mammifères, et notamment la plupart des rongeurs, les nourrissons étaient élevés pas uniquement par leur mère, mais toutes les femelles de la communauté. Plus précisément, il s’agit des femelles du même groupe social.

Ce type de comportement s’appelle le alloslucking.

Il concerne notamment l’allaitement mutuel. On peut par exemple apercevoir cette situation chez les gerbilles. Une étude a d’ailleurs été développée les concernant.

Une équipe franco-américaine

C’est Romain Garnier qui a dirigé cette étude. Il vient du Département d’écologie et de biologie évolutive de l’Université de Princeton, situé dans l’état du New Jersey, dans l’Est des Etats-Unis. Accompagné d’une équipe du Centre d’écologie fonctionnelle et évolutive et du Centre de biologie et de gestion des populations située en France, ils ont pu étudier de plus près le cas des gerbilles.

  • L’étude

L’étude consiste donc à vérifier une supposition que le alloslucking permettrait d’améliorer les anticorps des nouveau-nés. Plus précisément, ils ont injecté un vaccin contre la grippe à différentes gerbilles, et un vaccin contre la maladie de Lyme à d’autres gerbilles. Puis, ils les ont toutes réunies. Elles ont alors repris leur réflexe naturel et certaines femelles ont donné naissance à de nouveaux petits qu’elles ont ensuite élevés collectivement.

  • Le résultat

A la naissance, aucun des nouveau-nés ne possédait d’anticorps contre la grippe et un seul en possédait contre la maladie de Lyme. Or, 8 jours après avoir été élevés en communauté, ils présentaient tous des anticorps contre les 2 maladies. Cela montre bien que le alloslucking favorise les défenses immunitaires des individus.

]]>
https://www.assurance-mutuelle-petitrongeur.com/une-meilleure-protection-en-etant-eleve-par-la-communaute.php/feed 0
Les enfants et les petits rongeurs https://www.assurance-mutuelle-petitrongeur.com/les-enfants-et-les-petits-rongeurs.php https://www.assurance-mutuelle-petitrongeur.com/les-enfants-et-les-petits-rongeurs.php#respond Tue, 12 Jun 2012 14:28:46 +0000 http://www.assurance-mutuelle-petitrongeur.com/?p=62 (Lire la suite...)]]> Les petits rongeurs sont une alternative efficace aux chiens et chats, de petites tailles les contraintes imposées sont bien plus faibles, pas de promenades obligatoires ou de problèmes de gardiennage pendant les vacances, les rongeurs prennent peu de place et ravissent les enfants. La cage et son entretien régulier sont les seules contraintes qu’imposent la possession d’un rongeur, le nettoyage de la cage du rongeur peut par exemple avoir des vertus éducatives, l’enfant apprenant la propreté et l’hygiène, s’occuper d’un petit rongeur lui apprend le respect envers les animaux. Les enfants turbulents apprennent à manipuler délicatement le rongeur, qui refusera de se laisser toucher en cas de trop grosse agitation.

L’âge parfait pour acheter un petit rongeur aux enfants est entre 6 et 12 ans, âge ou ils peuvent sans occuper en toute autonomie. Quel type de rongeur est adapté ? Le cochon d’inde est de bon caractère, expressif, c’est un choix idéal, le lapin est très câlin et aime particulièrement la compagnie des humains. Le hamster est difficilement manipulable, il est très plaisant à regarder, toujours en activité dans sa roue ou en courant, le cochon d’inde et le lapin nain remportent néanmoins les suffrages pour la proximité de la relation, à privilégier en priorité pour les enfants.

]]>
https://www.assurance-mutuelle-petitrongeur.com/les-enfants-et-les-petits-rongeurs.php/feed 0
Apprendre à reconnaître les petits rongeurs https://www.assurance-mutuelle-petitrongeur.com/apprendre-a-reconnaitre-les-petits-rongeurs.php https://www.assurance-mutuelle-petitrongeur.com/apprendre-a-reconnaitre-les-petits-rongeurs.php#respond Tue, 12 Jun 2012 14:27:43 +0000 http://www.assurance-mutuelle-petitrongeur.com/?p=59 (Lire la suite...)]]> La confusion est fréquente entre une souris et une musaraigne par exemple, quelques caractéristiques physiques permettent de les identifier plus facilement.
La musaraigne se reconnaît avec son museau plus acéré, avec une taille des yeux plus réduits que chez la souris, ses dents sont celles d’un insectivore, la musaraigne se reconnaît aussi par son cri très aigu, les champs, les jardins et les taillis sont ces lieux d’habitats de prédilection, elle peut aussi tenter de s’introduire dans les foyers en hiver. La souris se distingue quant à elle par sa taille, plus petite qu’un mulot, les oreilles sont minces, la queue pratiquement imberbe, les yeux très réduits.

La souris vit principalement la nuit avec la particularité de manger tout ce qui peut être comestible. Le mulot lui se reconnaîtra grâce au pavillon de ses oreilles plus étendus, il ne vit par ailleurs que la nuit le plus souvent en forêt. Le campagnol, quant à lui, présente des trais distinctifs comme sa tête, plus ronde et ses oreilles difficiles à distinguer tant elles sont de petites tailles. Le campagnol vit sous la terre, ce qui occasionne souvent des dégâts à l’environnement. Le campagnol est aussi végétarien et toujours en couple.

]]>
https://www.assurance-mutuelle-petitrongeur.com/apprendre-a-reconnaitre-les-petits-rongeurs.php/feed 0